--------------------------------------------------------------


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

1999 - album "Host"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 1999 - album "Host" le Dim 04 Avr 2010, 8:59 pm

Lorelai

avatar
Admin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Titres :
1. So Much is lost ;
2. Nothing Sacred ;
3. In all Honesty ;
4. Harbour ;
5. Ordinary Days ;
6. It's too late ;
7. Permanent Solution ;
8. Behind the Grey ;
9. Wreck ;
10. Made the Same ;
11. Deep ;
12. Year of Summer ;
13. Host.

Bonus-tracks (en fonction des éditions) :
Idea So much is lost (Lost in Space mix) ;
Idea Languish ;
Idea So much is lost (string version).

Membres du groupe :
Exclamation Nick HOLMES : chant ;
Exclamation Gregor MACKINTOSH : guitare solo & claviers ;
Exclamation Aaron AEDY : guitare rythmique et acoustique ;
Exclamation Stephen EDMONDSON : basse ;
Exclamation Lee MORRIS : batterie & voix additionnelles.

Ont participé à cet album :
Exclamation Shereena SMITH : voix additionnelles ;
Exclamation Audrey RILEY : violoncelle ;
Exclamation Dinah BEAMISH : violoncelle ;
Exclamation Susan DENCH : alto ;
Exclamation Claire ORSTER : alto ;
Exclamation Chris TOMBLING : violon ;
Exclamation Leo PAYNE : violon ;
Exclamation Anne STEPHENSON : violon ;
Exclamation Gini BALL : violon ;
Exclamation Jocelyn POOK : violon ;
Exclamation Julia SINGLETON : violon ;
Exclamation Sally HERBERT : violon.

Production - enregistrement - édition :
Arrow Label : EMI Electrola GmbH.
Arrow Producteur : Steve LYON.
Arrow Lieux d'enregistrement : 262 Studios, Haremere Hall (à Etchingham dans le Sussex de l'est, Angleterre) & Great Linford Manor (à Great Linford dans le Buckinghamshire, Angleterre).
Arrow Dates d'enregistrement : entre septembre 1998 et février 1999.

Artwork :
Exclamation Stylorouge (concept & design) ;
Exclamation Paul POSTLE (photographies).

Références des médias :
@ Cassette audio : 7243 4 99947 4 4 (7 24349 99474 4) ;
@ CD standard jewel-case : 7243 4 99947 2 0 (7 24349 99472 0) ;
@ CD japonais : TOCP-65202 (4 988006 768260) ;
@ CD press-kit multimédia Host interactive press-kit : CDP 000 011.


Paroles & traduction de l'album +
So much is lost (Lost in Space mix) &
So much is lost (string version)
EN PRÉVISION.



Paroles & traduction de
Languish
EN PRÉVISION.

Voir le profil de l'utilisateur http://paradiselost.forum-nation.com

2 Re: 1999 - album "Host" le Lun 28 Nov 2011, 5:38 pm

J'ai réussi à trouver un press-kit interactif de Host ! J'en ignorais l'existence... Des photos bientôt et quelques explications sur ce dont il s'agit...

En attendant, voici des photos de la très jolie version japonaise !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On remarque, bien sûr d'entrée de jeu, le carton qui se glisse, une fois le plastique retiré après l'achat, sous le booklet, mais qui, lorsque l'on achète le CD neuf, se trouve contre la tranche du boîtier, sous le plastique. Pratiquement toutes les versions japonaises de CD audio, de vidéo CD, etc, vendues là-bas et en import également, sont livrées ainsi avec ce carton dont on trouve une pléthore de collectionneurs au Pays du Soleil Levant. Une version nipponne d'un album sans ce petit bout de carton serait considérée incomplète par les puristes.

Ce qui choque en second lieu, lorsque l'on prend le booklet en main, c'est la matière : il ne s'agit ni plus ni moins que de papier glacé, brillant donc, mais qui ne facilite pas toujours la lecture des paroles à cause des reflets lumineux. Mais les Japonais s'en moquent, car ils ont droit au troisième détail qui diffère dans cette version japonaise de Host : une feuille blanche pliée en quatre avec les paroles traduites. Quel bonheur pour eux qui, très souvent incapables de parler anglais, pourront comprendre de quoi parlent les textes de Nick. Au verso, un texte énorme parlant du groupe de ses débuts à Host... tout en japonais !

Enfin, le quatrième détail qui change et dont tout le monde entend souvent parler, ce sont les bonus-tracks. Ici, on trouve en pistes supplémentaires :
14/ So much is lost (Lost in Space mix) - 6'22"
15/ Languish - 4'08"
16/ So much is lost (string version) - 4'18"
La version Lost in Space est très intéressante et fait résolument moderne et aérienne, avec de nombreux arrangements et des synthés encore plus mis en avant. La version string, elle, surprend par ses violons presque inaudibles pendant les couplets, et le morceau rappelle des morceaux un peu trance ou je ne sais quoi de la deuxième moitié de la décennie '90. Une version très temporelle, donc, mais qui a un peu mal vieilli... de mon point de vue !!

Sur le fameux carton, à côté de "パラダイス・ロスト - ホスト" (PARADAISU ROSUTO - HOSUTO en japonais retranscrit en lettres romaines, dites "rômaji"), on peut lire une petite note : "洗練されたサウンドのなかに真剣なメッセージと熱いパッションをみた・・・" ce qui signifie : "Nous avons trouvé dans ce son épuré un véritable message et une profonde passion". On ne sait pas de qui sont ces paroles...

Au dos, un petit cadre avec "99・4・28". Il s'agit vraisemblablement de la date de sortie de l'album au Japon (28 avril 1999), et sur le carton est écrit "定価2,548円(本体2,427円)", ce qui n'est ni plus ni moins que le prix, avec ou sans taxe. Les Japonais pratiquent le même prix sur tout l'archipel et le prix de vente neuf ne peut pas légalement le dépasser.

À noter que cette édition japonaise porte, en plus du label d'EMI Electrola, celui de Toshiba (référence TOCP-65202).

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: 1999 - album "Host" le Lun 28 Nov 2011, 5:45 pm

Lorelai

avatar
Admin
Ahah tu as la joie immense de découvrir les versions space de So much is lost. C'est surprenant au début Laughing

Voir le profil de l'utilisateur http://paradiselost.forum-nation.com

4 Re: 1999 - album "Host" le Lun 28 Nov 2011, 6:24 pm

Lorelai a écrit:Ahah tu as la joie immense de découvrir les versions space de So much is lost. C'est surprenant au début Laughing
C'est vrai que c'est un peu surprenant au début, mais j'ai l'habitude de ce genre de déclinaison musicale, notamment avec Theatre of Tragedy qui est très familier avec les versions "spatiales" de leurs morceaux.

Par contre, ton "les versions" m'intrigue et j'ai une question à te poser là-dessus. Tu sais que j'encode tous mes CD et mes DVD pour ne pas les user. J'ai fait un encodage de masse dernièrement avec mon Host japonais, un CD double album Believe in Nothing-Permanent Solution, etc, et j'ai fini par me retrouver avec deux versions de So much is lost en version space et toutefois un peu différentes. Vu que tu as l'air de bien les connaître, tu pourrais me dire de quels CD elles proviennent, parce qu'avec tous mes disques, je suis un peu perdu, en fait !

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: 1999 - album "Host" le Lun 28 Nov 2011, 7:05 pm

Lorelai

avatar
Admin
B-Sides and rarities Wink

Edit: ils disent dans le livret qu'un vient du single Permanent Solution et l'autre dans le single So much is lost

Voir le profil de l'utilisateur http://paradiselost.forum-nation.com

6 Re: 1999 - album "Host" le Lun 28 Nov 2011, 7:23 pm

Lorelai a écrit:B-Sides and rarities Wink

Edit: ils disent dans le livret qu'un vient du single Permanent Solution et l'autre dans le single So much is lost
Aaaargh ! Vivement que je l'ai, ce p....n de bootleg !!! Il m'a dernièrement filé entre les doigts sur eBay !!

C'est donc ça ! La fameuse track 16 de mon double album Believe in Nithing-Permanent Solution et la piste 14 de ma version japonaise de Host, avec en plus le CD single de So much is lost !! Heureusement que je ne l'ai pas encodé dans la masse, celui-ci !

Merci à toi ! Wink

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: 1999 - album "Host" le Mer 30 Nov 2011, 2:07 pm

Je viens de recevoir le Host interactive press-kit. Je vous mets des photos du digipack et du CD, ainsi que les cinq photos du groupe qui y ont été gravées (tout le monde les connaît, ces photos, mais bon...), et la présentation du groupe. Le reste du média ne m'est pas accessible, car mon PC est trop récent et ma version de Windows n'est pas compatible. Je verrai ce que je peux faire pour récupérer les données, malgré tout.

Host interactive press-kit, 1999, EMI Electrola réf. CDP 000 011.

Contenu :
- Vidéo ;
- Biographie (en anglais et en allemand) ;
- Paroles ;
- Interview filmée ;
- Photos.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


PARADISE LOST

Nick Holmes – vocals
Greg Mackintosh – guitar, keyboards
Aaron Aedy – guitar
Lee Morris – drums
Steve Edmondson – bass

„Somebody asked me to describe our music“, says Paradise Lost singer Nick Holmes, „and I said dark rock. They said they’d never heard of dark rock. I said, well, you have now“.
Paradise Lost’s ever-evolving sound is not easily defined, but dark rock certainly reflects the mood, depth and emotive power of the band’s new album „Host“, their for EMI Electrola.
Paradise Lost are no ordinary rock band. They have sold more than a million albums worldwide without any hype. They were still a cult act in their homeland when they headlined Holland’sDynamo festival and attracted a record-breaking crowd of 135.000. Their influences run the gamut from The Smiths to Black Sabbath to New Order.
Paradise Lost have never followed rock’s trends. As guitarist Greg Mackintosh affirms, „We’ve always been outsiders“.

It has been this way ever since the band’s formation in 1988 in West Yorkshire town of Halifax. „Most of the bands we played with at the start were hardcore punk bands“, Gregg recalls. „Extreme Noise Terror and bands like that. Everyone was playing fast and we were playing as slow as possible“.
„When you first start out you just make a noise“, Nick explains. „It wasexciting when we first started playing heavy music, but it stopped beeing exciting when everybody started doing it. We just wanted to do something that nobody else was doing. And once we’ve done something, we try not to do it again“.
To this end, „Host“, Paradise Lost’s seventh album, is their most adventurous work to date, fully embracing the electronica present on the preceding „One Second“, itself a top ten album in many major European markets.
„Half of „One Second“ was playing safe“, Greg admits, „and half was exciting and new to us. This time we did exactly what we wanted“. „We try to be original“, Nick stresses. „Obviously you’ve got to keep up with how music is progressing, and we’ve got influences like anybody else, but the kind of stuff that’s had a bearing on this album is mostly from the `80s, from Duran Duran to New Order. Our music doesn’t necessarily sound like those bands, it’s in a modern context, but the `80s were a great period for music, and we were too young and narrowminded to appreciate it before“.

Despite these pop influences, the new Paradise Lost songs are anything but throwaway, and the pervading mood on „Host“ is melancholic.
As Nick explains, there is a very real sadness at the heart of these songs. „Music, to me, is about feeling and atmosphere. We’re not intrested in uptempo rock songs. They might be good in listen to live when you’re pissed, but the stuff we’re doing now is the kind of stuff you’d listen to at home. Anyone can write crowd-pleasing rock songs“.
„There’s a lot of thought behind this music“, says Greg. „There’s enough energy to make people dance to in a club, but also you can put it on headphones and listen to all the sounds going on“.
„Lyrically, angst is my main source of inspiration“, Nick reveals. „Angst as opposed to anger. Years ago I was shouting, why is life so horrible? Now I’ve accepted it and these songs reflect upon it. As you grow older you become aware of your mortality. When you’re young you think you’re invincible. Now I only think I’m invincible when I’m drunk“.
„I only sing about the darker things in life. „So Much Is Lost“ is one of a handful of songs about loss, however it may manifest itself,whether someone dies or you lose a lover“.
„I’ve had plenty of inspiration in the past year, from bringing upmy first child to the death of my father. It wasn’t long after my little girl was born that my father passed away. People come and people go“.
„The way I see it, if you’re feeling happy, it’s a normal, mundane experience. It’s hardly worth talking about“.

To Nick Holmes‘ mind, the best lyricist of recent years is Morrissey. Paradise Lost first revealed their admiration for Morrissey and his former band The Smiths when they covered „How Soon Is Now“, The Smiths‘ classic 1984 single.
„Morrissey’s lyrics are so tongue in cheek, I love them“, Holmes says. „I stay well away from irony when I write, but I really relate to the humour in a song like „Girlfriend In A Coma“. When she dies at the end, it’s great. She could have got better, but not in a Morrissey song! It’s funny, but I hated The Smiths when they were massive in the `80s“.
Like The Smiths, Paradise Lost have been dubbed the kings of misery, but as Greg reasons, „We couldn’t possibly be as misserable as we sound on record. We’d have killed ourselves! Basically, there’s not really any middle ground with us. We’re either pissing ourselves or just kind of glum. It’s more natural for us to not smile“.
However, they do raise a smile when assessing the new album. „We love it!“, Nick stresses. „It’s what we would buy as music fans. That’s why we do it“.
„The only thing that matters is whether the songs are good or not“, states Greg. „We were very aware of the kind of record that we didn’t want to make. The first thing we said to the producer Steve Lyon (The Creatures, The Cure) was avoid all the cliches, and that goes for everything: guitar sounds, drum sounds.

„I brought Steve in because I’d heard an album he’d produced by Recoil, which is not a very well-known album, it’s not even very commercial music, but it’s full of really good sounds. We put all the keyboards through the same effects as the guitars. There’s not a lot of bands who use keyboards in that dark way, distorting them and doing weird things“.
The first taste of Paradise Lost’s new music comes with the single „So Much Is Lost“. The accompanying video, directed by Marcus Nispel (Bush, Fugees, No Doubt) and filmed at Universal Studios in California, features only Nick and a dancer who has previously appeared with The Artist Formerly Known As Prince.
Ultimately, for all ist cutting-edge production values, this single and ist parent album testify to the power of good songwriting, something that Paradise Lost have always believed in.
„Music shoud be emotive“, Nick says. „I’ve heard this album a thousand times, maybe more, and I still love hearing it. Thats the whole point of being in a band, to me“.
„It’s so weird when people ask what’s my favourite thing we’ve done“, Greg smiles. „That’s such a bizzare question. Why would you continue if your favourite album was your second album? You’ve got to believe that your current music is the best you’ve done“.

March 1999


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: 1999 - album "Host" le Jeu 01 Déc 2011, 6:56 pm

Quel changement de look entre 95 et 99 Smile

Remarque j'ai fait pareil ya quelques années Wink

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: 1999 - album "Host" le Jeu 01 Déc 2011, 6:58 pm

pour en revenir à Host, j'adore cet album Smile fan de Depeche Mode quelque part je trouve que c'est même un album manquant dans la discographie de DM ...

sacré prise de risque, pari gagné haut la main pour moi, qui plus est l'album qui a deja 12 ans n'a pas pris une ride et reste d'actualité

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: 1999 - album "Host" le Jeu 01 Déc 2011, 7:55 pm

Lorelai

avatar
Admin
Ayant connue Paradise Lost après, j'ai du mal a comprendre l'animosité envers Host, certes différent, mais je le préfère de loin à Believe in Nothing!

Voir le profil de l'utilisateur http://paradiselost.forum-nation.com

11 Re: 1999 - album "Host" le Jeu 01 Déc 2011, 9:57 pm

Draconian a écrit:Quel changement de look entre 95 et 99 Smile

Remarque j'ai fait pareil ya quelques années Wink
Heureusement que les cheveux repoussent ! Smile

Draconian a écrit:pour en revenir à Host, j'adore cet album Smile fan de Depeche Mode quelque part je trouve que c'est même un album manquant dans la discographie de DM ...

sacré prise de risque, pari gagné haut la main pour moi, qui plus est l'album qui a deja 12 ans n'a pas pris une ride et reste d'actualité
Je n'aurais jamais été d'accord avec toi il y a encore deux ans si tu avais écrit que le pari de Paradise Lost avait été gagné avec Host. Mais j'avoue beaucoup aimer ces deux albums, Host et Believe in Nothing... et même un peu plus que Faith divides Us - Death unites Us.

Lorelai a écrit:Ayant connue Paradise Lost après, j'ai du mal a comprendre l'animosité envers Host, certes différent, mais je le préfère de loin à Believe in Nothing!
Les deux me semblent très proches et il m'arrive parfois de penser que certains morceaux de l'un sont sur l'autre. Malgré l'évolution du groupe de Lost Paradise à Draconian Times, les fans que nous étions ne nous attendions pas à un virage aussi radical, comme si, depuis le début, ils s'engageaient dans un virage à 15° entre chaque album, et que tout-à-coup, ils bifurquaient à 90° sans transition : c'est ça qui m'a fait bouder One Second, et si le virage suivant était à 15° jusqu'à Host, pour moi, c'était mort. On aurait -je pense- eu besoin d'au moins un album intermédiaire de chaque côté de One Second, de sorte à mieux préparer les fans. En tout cas, c'est mon point de vue. Encore que moi, j'ai cédé à la facilité en leur tournant le dos, car je ne les connaissais que depuis deux ans en 1997, et mon oreille, si elle était habituée à Gothic, Icon et Draconian Times qu'elle avait décortiqués pendant tout ce temps, elle aurait tout aussi bien pu s'adapter à One Second en 1997 et Host en 1999, mais je n'ai pas fourni cet effort. Les autres fans qui ont connu le groupe à l'époque de Shades of God ou de Lost Paradise n'ont pas dû comprendre ce revirement dans la musique du groupe. One Second était différent, mais Host l'était sans doute trop...

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: 1999 - album "Host" le Jeu 01 Déc 2011, 10:10 pm

Les autres fans qui ont connu le groupe à l'époque de Shades of God ou de Lost Paradise n'ont pas dû comprendre ce revirement dans la musique du groupe.

tu a raison de dire les autres fans...
en d'autres termes...les déserteurs
c'est très vraisemblablement par manque d'objectivité que j'ai continué à les aduler pendant cette période 97/2002 Wink

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: 1999 - album "Host" le Jeu 01 Déc 2011, 10:57 pm

hostlost a écrit:tu a raison de dire les autres fans...
en d'autres termes...les déserteurs
c'est très vraisemblablement par manque d'objectivité que j'ai continué à les aduler pendant cette période 97/2002 Wink
Mais non... Je ne disais pas cela en ce sens... d'autant plus que, comme je l'expliquais, j'avais dix fois moins de raisons de déserter que les autres.

En termes de manque d'objectivité, c'est peut-être ce qui t'a fait rester et découvrir One Second, Host et Believe in Nothing (désolé, je ne mets par Symbol of Life dans cette période ; pour moi, ce serait 1997-2001) dans les temps, mais moi, c'est mon manque d'ouverture d'esprit qui en est la cause. Maintenant, je pense bien me rattraper et Host est vraiment un album magnifique, avec Nothing Sacred et ses beaux sons de violon, Harbour que je trouve très langoureux (on a envie de se lover dans le creux d'une épaule ou de se mettre en position fœtale sous la couette...), It's too late (très ambiance années trente), l'efficace single Permanent Solution, Deep que j'adore, avec ses voix radiophoniques (It's Jesus Christ !) et son ambiance atmosphérique (gros synthé, guitare dans le fond, réverb', violon aérien...) digne de se retrouver sur Symbol of Life... Year of Summer, complètement dépaysante et à des années-lumière de tout ce qu'avait fait la groupe avant... Aaah non, y a pas photo : Faith divides Us - Death unites Us ne tient pas la route ! Je vais en choquer certain(e)s !

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: 1999 - album "Host" le Ven 02 Déc 2011, 7:47 am

Kirhel a écrit:Les autres fans qui ont connu le groupe à l'époque de Shades of God ou de Lost Paradise n'ont pas dû comprendre ce revirement dans la musique du groupe.

J'écoute le groupe depuis Lost Paradise et j’adore Host.

Les moins ouverts esprits avaient lâchés le groupe depuis Shades Of God. Après les fans de Metallica,(défenseur de l’ordre morale métallique) sont arrivés (Icon et DT), jusqu’à One Second et le lynchage.

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: 1999 - album "Host" le Ven 02 Déc 2011, 10:57 am

DavInHell a écrit:J'écoute le groupe depuis Lost Paradise et j’adore Host.

Les moins ouverts esprits avaient lâchés le groupe depuis Shades Of God. Après les fans de Metallica,(défenseur de l’ordre morale métallique) sont arrivés (Icon et DT), jusqu’à One Second et le lynchage.
Je suis assez surpris que les fans les moins ouverts d'esprit aient lâché le groupe à Shades of God... Après, cela n'empêche pas les plus passionnés du groupe et les plus ouverts d'esprit comme toi d'avoir continué l'aventure avec Paradise Lost, envers et contre tout.

Host est vraiment un album très intéressant et qui me semble receler bien plus de nuances que des opus comme Draconian Times ou In Requiem que j'adore, mais qui me semblent trop propres et très homogènes. Host est un peu plus surprenant, même d'un morceau à l'autre : il a bien plus de couleurs, bien davantage de tons, de goûts différents. Je l'apprécie de plus en plus...

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: 1999 - album "Host" le Ven 02 Déc 2011, 11:37 am

Je suis arrivé dans le metal avec PL.La remise en question quasi permanente du groupe a changé la vision de la musique du gamin que j'étais.

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: 1999 - album "Host" le Ven 02 Déc 2011, 12:27 pm

DavInHell a écrit:Je suis arrivé dans le metal avec PL.La remise en question quasi permanente du groupe a changé la vision de la musique du gamin que j'étais.
Je comprends... aujourd'hui, mais ce n'est pas quelque chose, une démarche, que j'aurais pu cautionner en 1997 ou en 1999. Constamment se remettre en question et ne jamais faire deux albums qui soient dans la même veine, mais au contraire, essayer d'évoluer dans le style, les orchestrations, pour faire de même évoluer leur musique, ne signifie ni plus ni moins que de rester dans une dynamique de créativité et ne pas faire du copier-coller. Moi, je suis arrivé dans le metal en 1990 avec Iron Maiden principalement, et si les albums changeaient pour ce groupe aussi, je n'avais pas ces capacités d'analyse qui sont désormais miennes. Toi, tu les as eues très tôt et a rapidement compris que si Paradise Lost faisait évoluer leur son, c'était pour ne pas tomber dans la masse des groupes qui ne se renouvellent pas. Personnellement, sur une très courte période, qui va de Gothic à Draconian Times en occultant délibérément Shades of God qui ne m'avait pas plu à l'époque, j'ai constaté une petite évolution, mais je voulais quand même que cela reste dans la même veine avec des guitares prédominantes. Mais j'ai aussi appris, avec la maturité, à reconnaître leur son et à dégager tous les éléments qui font de leur musique ce qu'elle est, et que l'on retrouve sur l'album Host comme sur tous les autres qui ne me plaisaient guère il y a longtemps (One Second) ou que je ne connaissais pas (Lost Paradise, et de Host à Paradise Lost).

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: 1999 - album "Host" le Ven 02 Déc 2011, 7:24 pm

Host est vraiment un album magnifique, avec Nothing Sacred et ses beaux sons de violon, Harbour que je trouve très langoureux ...

tout comme vous j'adore cet album !!!
beaucoup plus que believe in nothing Rolling Eyes
Host est ...magiquement triste Crying or Very sad

Aaah non, y a pas photo : Faith divides Us - Death unites Us ne tient pas la route ! Je vais en choquer certain(e)s !

bouhhhhhh !!! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Wink

Voir le profil de l'utilisateur

19 Re: 1999 - album "Host" le Ven 02 Déc 2011, 7:47 pm

hostlost a écrit:tout comme vous j'adore cet album !!!
beaucoup plus que believe in nothing Rolling Eyes
Host est ...magiquement triste Crying or Very sad
Personnellement, je l'aime tout autant que Believe in Nothing qui recèle également d'excellents morceaux. Je ne qualifierais d'ailleurs pas Host de triste en ce qui me concerne. C'est plus un album qui, malgré les synthés mis en avant, me plonge dans une atmosphère assez vieille époque et très différente de ce à quoi Paradise Lost m'a habitué. Il me fait voyager dans un univers qui ne me semble en définitive pas si sombre que cela, ni triste, et je dirais même que c'est leur album, de mon point de vue, le moins sombre dans tous les sens du terme. Ce sont sans doute les violons et la voix de Nick, très chantée, discrète et douce, qui me fait associer cet opus à des œuvres musicales du siècle dernier, voire même bien au-delà. En même temps, il faut dire que je suis revenu dans une phase de musique classique, et particulièrement baroque (Lully, Brahms, Mozart, Bethoveen, Bach, Rossini, etc) où les mélodies sont très douces et les violons très coulants... à l'image de ceux de Host.

Il est toujours intéressant de discuter de nos différences de perception de la musique de nos cinq Anglais. Surprised

hostlost a écrit:bouhhhhhh !!! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Wink

Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: 1999 - album "Host" le Mar 05 Juin 2012, 9:20 pm

Lorelai

avatar
Admin
Petite trouvaille dans un vide grenier alien :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voir le profil de l'utilisateur http://paradiselost.forum-nation.com

21 Re: 1999 - album "Host" le Mar 05 Juin 2012, 9:27 pm

Lorelai a écrit:Petite trouvaille dans un vide grenier alien
C'est vrai qu'il est beau... Y a pas photo, EMI Electrola, GUN Records et BMG Music n'ont jamais sorti les vinyles de l'époque 1999-2005, mais quand même, niveau singles, radio & DJ versions et CD promotionnels, ils en avaient à revendre, hein !? Il est presque aussi beau que le Smalltown Boy et le Erased radio & DJ version...

Merci à toi pour ces photos... mais... tu ne vends pas ta nappe (oui, je vais collectionner les nappes ; d'ailleurs, je suis sûr que Steve en a de terribles... Hin-hin... Laughing ) ?

Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: 1999 - album "Host" le Mer 06 Juin 2012, 12:32 pm

Quelle jolie trouvaille Lorelai !
C'est sympa quand même cette couleur rouge

J'aime bien cet album, il me fait planer I love you



Kirhel a écrit:Merci à toi pour ces photos... mais... tu ne vends pas ta nappe (oui, je vais collectionner les nappes ; d'ailleurs, je suis sûr que Steve en a de terribles... Hin-hin... Laughing ) ?

Ah ! C'est donc çà ton nouveau projet : acheter les nappes appatenues aux membres de Paradise Lost ! Wink
Je me mêle peut être un peu trop mais quel rapport avec Steve ?

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: 1999 - album "Host" le Mer 06 Juin 2012, 1:10 pm

Crucify a écrit:Ah ! C'est donc çà ton nouveau projet : acheter les nappes appatenues aux membres de Paradise Lost ! Wink
Hin-hin... Laughing

Crucify a écrit:Je me mêle peut être un peu trop mais quel rapport avec Steve ?
Quand on le voit sur scène dans la fournaise du Bataclan avec son blouson fermé jusqu'au cou par 35°c, on se dit qu'il faut vraiment qu'il aime le cuir et que c'est un grand tactile. Alors du coup, ses nappes, elles doivent avoir un revêtement de qualité, je pense... scratch

Voir le profil de l'utilisateur

24 Re: 1999 - album "Host" le Mer 06 Juin 2012, 8:05 pm


Ah ok d'accord j'ai compris !

Pour moi, il aime bien transpirer ! Ou pour sentir le bouc. Ou pour maigrir (Anémone dans les bronzés) Ou alors c'est un très gros frileux... scratch Pour "The last time", "Erased" et puis les concerts des débuts, il porte un blouson alors que Greg, Nick et Aaron sont torses nus... scratch

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: 1999 - album "Host" le Jeu 07 Juin 2012, 10:37 am

Crucify a écrit:
Ah ok d'accord j'ai compris !

Pour moi, il aime bien transpirer ! Ou pour sentir le bouc. Ou pour maigrir (Anémone dans les bronzés) Ou alors c'est un très gros frileux... scratch Pour "The last time", "Erased" et puis les concerts des débuts, il porte un blouson alors que Greg, Nick et Aaron sont torses nus... scratch
Steve doit être frileux...

Bon, je viens de m'écouter Deep en boucle pendant trois quarts d'heure ! C'est vraiment le meilleur morceau de l'album ; y a pas photo ! I love you

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum