--------------------------------------------------------------


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

1997 - EP "True Belief '97"

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 20 Jan 2011, 1:37 am

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Titres :
1. True Belief '97 ;
2. How soon is now ? ;
3. True Belief '97 (instrumental) ;
4. Interview de Nick HOLMES ;
5. Interview de Gregor MACKINTOSH.

Membres du groupe :
Exclamation Nick HOLMES : chant ;
Exclamation Gregor MACKINTOSH : guitare solo ;
Exclamation Aaron AEDY : guitare rythmique et acoustique ;
Exclamation Stephen EDMONDSON : basse ;
Exclamation Lee MORRIS : batterie.

Ont participé à cet EP :
Exclamation Manuel RABASSE : interviews.
Exclamation The Smiths : version originale de How soon is now ?

Production - enregistrement - édition :
Arrow Label : Music for Nations - Media 7 - Furia Records.
Arrow Producteur : Bryan NEW.
Arrow Lieu d'enregistrement : Parr Street Studios (à Liverpool, Angleterre). Interviews éditées et mixées aux studios de Oui FM (à Paris, France).
Arrow Date d'enregistrement : juin 1996.

Date de sortie :
@ Février 1997 (exclusivité française).

Artwork :
Aymeric WARMÉ-JANVILLE.

Références du digipack :
Furiamcd 4 (3 356576 715082).


Paroles & traduction de
True Belief '97
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(page de l'album Icon).


Paroles & traduction de
How soon is now ?
EN PRÉVISION.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au rayon des vieilleries, j'en ressors une collector au travers d'un EP introuvable aujourd'hui.

Petite chronique maison :
"Suite au gigantesque succès rencontré avec la sortie de Draconian times (1995) ainsi que l’excessivement longue tournée qui l'aura succédé, Paradise Lost rencontra alors un succès assez particulier en France. A ce titre (et à la demande d'un certain nombre de fans français), le groupe décida de faire un cadeau à cette chère Gaule à travers la sortie de l'EP True belief ‘97. Signalons donc que cette sortie fut exclusive à la France, ce qui explique aujourd'hui sa rareté.

Quelques mois seulement avant la sortie du controversé One second, le groupe préfigurait leur virage stylistique avec la reprise des Smiths, How soon is now? (qui sera plus tard incluse sur l'édition bleue du single de Say just words). En comparaison au son dirons-nous "traditionnel" des anglais, le morceau se caractérise par une approche bien moins chargée en guitares, accompagnée d’une dimension résolument atmosphérique. Par contraste avec la version d’origine, Paradise Lost a su bonifier le son, avec une basse bien plus assurée et un chant oh combien plus sobre.

Dans cet EP, les seuls éléments renvoyant au métal de nos anglais sont inclus à travers ce réenregistrement de True belief, dont la pertinence m'a longtemps laissé sceptique. En effet, la version originale bénéficie d'une production déjà puissante. Et je trouve que cette nouvelle mouture n'apporte vraiment rien de neuf, même si nous entendons ci et là quelques variations.

Bien plus intéressant, cet EP comporte une version instrumentale de cette nouvelle version de True belief, mais surtout deux interviews menées par Manuel Rabasse, anciennement chroniqueur des défunts Hard’n’Heavy. Il co-animait également le très fameux "dernier quart-d’heure" de l’émission Saturé Furax, à l’époque où Ouï FM diffusait encore de la musique de qualité…
La première interview concerne ce cher Nick Holmes, évoquant d’assez nombreuses thématiques dans un anglais parfois difficile à comprendre. Bien entendu, il nous livre sa représentation d’alors sur True belief, considéré comme un des meilleurs titres du groupe à ce jour, de ceux qu’ils joueront jusqu’à la fin du groupe. J’emploie ici le subjonctif car les très nombreuses tournées depuis 1997 ont montré que True belief ne demeure pas un titre si fréquemment joué, à mon grand désespoir d’ailleurs.
Parallèlement, Nick revient sur les prémisses du groupe, que ce soit la rencontre avec Gregor Mackintosh (Kreator fut le groupe qui les aura mis en relation !) ou bien les premiers noms du groupe (quand on pense que Paradise Lost a failli se nommer Corpsegrinder, on se dit que l’on a véritablement frôlé la catastrophe !).
Mais cette interview est tout d’abord assez éclairante sur la vision du monde de Nick Holmes en 1997, empreinte d’un cynisme appuyé et d’un désespoir profond. C’est ainsi qu’il nous livre la symbolique suicidaire de True belief (à défaut d’être un pamphlet anti-religieux, ce qui apparaît pourtant de prime abord comme étant la lecture la plus évidente). Dans cette interview, des phrases me sont restées en mémoire depuis fort longtemps : « I can’t sleep at night » ou encore « I cannot believe in anything » (renvoyant de manière directe à l’album Believe in nothing). Les déclarations dépressives que nous livre Nick Holmes sur cet EP contrastent nettement avec des interviews plus récentes où il récuse un tel pessimisme en lui (comme chez les autres membres du groupe). Et je crois que dans les deux cas, notre homme est absolument sincère. A savoir que Nick Holmes aura traversé différentes périodes et différentes visions du monde. A cet égard, cet EP conserve un intérêt profondément historique, mettant en lumière un vocaliste alors profondément torturé.

Puis c’est au tour de Gregor Mackintosh de nous livrer quelques éléments de son implication dans l’entité Paradise Lost. Il met l’accent sur son amour de la tristesse en musique, apparaissant comme une condition indispensable pour lui.
Gregor nous explique également sa conception de la guitare, et une optique de jeu qui n’appartient qu’à lui. A savoir qu’il envisage ce travail comme similaire à celui que ferait un vocaliste, cherchant la bonne sonorité, celle qui va susciter l’émotion au plus profond de l’être. A contrario, Gregor se désintéresse de toute démonstration technique.
Une très large frange de l’interview traite également des influences musicales du Mr, somme toute très peu métalliques (seuls Black Sabbath, Celtic Frost et les premiers Candlemass semblent avoir survécu). Gregor se dit avant tout impressionné par des formations telles que les Sisters of Mercy, U2 ou encore Radiohead. C’est d’ailleurs en ce sens qu’il décrit l’originalité de Paradise Lost, soit la croisée de styles très divers."


J'ai eu l'objet entre les mains à l'époque, mais je ne l'avais pas acheté. Je n'ai aujourd'hui qu'un maigre enregistrement en cassette, mais je recherche activement ce digipack. Donc si l'un d'entre vous peut me donner un coup de pouce, je suis preneur!  Wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.psychopathia-melomania.com/
Très belle chronique de ta part !!! Very Happy
j'aurais dû acheter 2 exemplaires... Razz
c'est aussi à ce moment là (2-3 mois plus tôt)qu'ils ont effectué la tournée des clubs. j'ai assisté au concert de reims (qui reste 1 superbe souvenir !)
avec tout au plus 1 centaine de personnes (çà changeait des salles blindées de belgique...)Le groupe était détendu, ravi de jouer et cela se voyait sur leurs visages !! Lee devenait un membre permanent (les ayant vu quelques mois auparavant à Dour je peux vous dire que l'ambiance était plus que tendue entre lee et nick...jet de canette de bière sur la batterie avec regard qui en dit long,bizutage pour intégrer P.L??) Nick chantait allongé (affalé) sur la scène...
C'était avant de faire joujou avec les boutons, ils avaient encore leurs tignasses... Et même si j'adore one second/host et believe in nothing , je préfère tout de même leur récent revirement...putain de nouvel album... Twisted Evil

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 20 Jan 2011, 10:16 am

hostlost a écrit:Très belle chronique de ta part !!! Very Happy
j'aurais dû acheter 2 exemplaires... Razz
c'est aussi à ce moment là (2-3 mois plus tôt)qu'ils ont effectué la tournée des clubs. j'ai assisté au concert de reims (qui reste 1 superbe souvenir !)
avec tout au plus 1 centaine de personnes (çà changeait des salles blindées de belgique...)Le groupe était détendu, ravi de jouer et cela se voyait sur leurs visages !! Lee devenait un membre permanent (les ayant vu quelques mois auparavant à Dour je peux vous dire que l'ambiance était plus que tendue entre lee et nick...jet de canette de bière sur la batterie avec regard qui en dit long,bizutage pour intégrer P.L??) Nick chantait allongé (affalé) sur la scène...
C'était avant de faire joujou avec les boutons, ils avaient encore leurs tignasses... Et même si j'adore one second/host et believe in nothing , je préfère tout de même leur récent revirement...putain de nouvel album... Twisted Evil
Merci! Après tu as toujours la possibilité de me refiler ton exemplaire, ce qui te donnerait droit à toute ma gratitude hé hé!
Tiens je ne savais pas que Lee Morris n'a définitivement été intégré qu'à ce moment-là, car il était quand même présent avec le groupe depuis Draconian times pourtant.
Avec ce tu dis, je constate que le groupe est toujours bien plus à l'aise en petit comité, et délivre du coup de biens meilleurs concerts dans ce cadre. Car je me souviens de la date de 1999 à Paris (avec un Élysée-Montmartre à moitié vide), où le groupe a été excellent. D'ailleurs ça reste mon meilleur concert du groupe!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.psychopathia-melomania.com/

4 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 20 Jan 2011, 10:33 am

je ne peux pas trop comparer sur cette tournée... je ne les ai vus qu'une fois à bruxelles au botanique...
je me suis péter le genou 1 heure avant de partir mais il n'était pas question pour moi de ne pas y aller!!! Résultat, concert pas terrible devant un public amorphe (pour dire, j'étais assis dans la fosse,la jambe en vrac!!)Ils se sont contenté du minimum. Et moi le lendemain,je me suis retrouvé aux urgences à faire le malin...
Il faut dire que paradise lost se cherchait un nouveau public et qu'au final çà n'a pas trop payé...

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Ven 21 Jan 2011, 1:20 am

hostlost a écrit:je ne peux pas trop comparer sur cette tournée... je ne les ai vus qu'une fois à bruxelles au botanique...
je me suis péter le genou 1 heure avant de partir mais il n'était pas question pour moi de ne pas y aller!!! Résultat, concert pas terrible devant un public amorphe (pour dire, j'étais assis dans la fosse,la jambe en vrac!!)Ils se sont contenté du minimum. Et moi le lendemain,je me suis retrouvé aux urgences à faire le malin...
Il faut dire que paradise lost se cherchait un nouveau public et qu'au final çà n'a pas trop payé...
Je trouve que cette période a été l'épreuve du feu, à savoir quels étaient les vrais fans du groupe. Tous les obtus mentaux sont ainsi rentrés chez eux... Twisted Evil

Voir le profil de l'utilisateur http://www.psychopathia-melomania.com/

6 trouble times le Ven 21 Jan 2011, 9:20 am

pourtant dieu sait (ne sait plus rien en fait car je me suis fais débaptiser ...) que je suis têtu et borné !! mes amis se foutaient de ma gueule...le death metalleux qui adorait un groupe qui faisait du sous depeche mode... et vas-y que je t'attaque sur le manque d'objectivité... j'avais l'impression que le groupe que je vénérais depuis sa création me filait entre les doigts !!! trahison !!
mais non, je n'en démordais pas !! one second est un magnifique album (disappear,another day,the sufferer, this cold life,sane...).
Il y a juste un morceau qui me dérange et que je n'écoute jamais!! C'est une bonne chanson, certes, mais çà n'a rien à voir avec du P.L : lydia!!!
host à sa sortie fut le coup de grâce, rien de moins... ce son pop rock et surtout "l'absence" de guitares... mais putain que les chansons sont bonnes ((nothing sacred, in all honesty, ...)
Tu fais chier vlad !! je viens de fourrer drawn in darkness dans mon P.C et mes cervicales viennent de lacher...
pas de compromis !! pas de doute sur le lieu de l'enregistrement que tu nous a bien caché... les toilettes de ton chateau dans les carpates...!!!
vous l'avez acheté ?? qu'en pensez-vous???
oui vous avez raison !! on effleure la plenitude...tout simplement.

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Lun 24 Jan 2011, 9:50 pm

hostlost a écrit: pourtant dieu sait (ne sait plus rien en fait car je me suis fais débaptiser ...) que je suis têtu et borné !! mes amis se foutaient de ma gueule...le death metalleux qui adorait un groupe qui faisait du sous depeche mode... et vas-y que je t'attaque sur le manque d'objectivité... j'avais l'impression que le groupe que je vénérais depuis sa création me filait entre les doigts !!! trahison !!
mais non, je n'en démordais pas !! one second est un magnifique album (disappear,another day,the sufferer, this cold life,sane...).
Il y a juste un morceau qui me dérange et que je n'écoute jamais!! C'est une bonne chanson, certes, mais çà n'a rien à voir avec du P.L : lydia!!!
host à sa sortie fut le coup de grâce, rien de moins... ce son pop rock et surtout "l'absence" de guitares... mais putain que les chansons sont bonnes ((nothing sacred, in all honesty, ...)
Tu fais chier vlad !! je viens de fourrer drawn in darkness dans mon P.C et mes cervicales viennent de lacher...
pas de compromis !! pas de doute sur le lieu de l'enregistrement que tu nous a bien caché... les toilettes de ton chateau dans les carpates...!!!
vous l'avez acheté ?? qu'en pensez-vous???
oui vous avez raison !! on effleure la plenitude...tout simplement.
Je suis un petit cachotier hé hé...
Tout ceux qui considèrent Host comme du sous Depeche Mode n'y connaisse rien, que ce soit concernant ces derniers ou concernant PL. Car Host reste du PL pur jus, avec cette mélancolie si caractéristique. Pour moi c'est bien ça et seulement ça qui définit PL! Après la forme peut changer, tout en conservant le cœur, l'âme. Et puis les petits blaireaux qui ont laminé Host ne savent pas que l'intégralité de l'opus a été composé à la guitare, mais qui ont seulement été ensuite mutées en sons électroniques (ce que rappelle très justement Manuel Rabasse dans sa chronique de Hard'n'Heavy à l'époque).

Voir le profil de l'utilisateur http://www.psychopathia-melomania.com/

8 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Mar 25 Jan 2011, 10:17 am

yes, it's true...
on leur demandera de réenregistrer host à la guitare et avec jens bogren aux manettes... Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Mer 26 Jan 2011, 10:32 pm

L'intégralité de ma chronique est en ligne sur Psychopathia Melomania : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Bonne lecture!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.psychopathia-melomania.com/

10 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Mer 26 Jan 2011, 10:55 pm

Vlad Tepes a écrit:
hostlost a écrit:je ne peux pas trop comparer sur cette tournée... je ne les ai vus qu'une fois à bruxelles au botanique...
je me suis péter le genou 1 heure avant de partir mais il n'était pas question pour moi de ne pas y aller!!! Résultat, concert pas terrible devant un public amorphe (pour dire, j'étais assis dans la fosse,la jambe en vrac!!)Ils se sont contenté du minimum. Et moi le lendemain,je me suis retrouvé aux urgences à faire le malin...
Il faut dire que paradise lost se cherchait un nouveau public et qu'au final çà n'a pas trop payé...
Je trouve que cette période a été l'épreuve du feu, à savoir quels étaient les vrais fans du groupe. Tous les obtus mentaux sont ainsi rentrés chez eux... Twisted Evil

J'avoue ne sans aucun doute pas avoir été un vrai fan du groupe et "être rentré chez moi" à cette époque tongue Cela est sans aucun doute dû au fait que je suis trop passionné par la musique pour m'intéresser plus que cela aux Hommes qui la composent et la jouent. Si les titres ne me plaisent plus, je serai incapable de me dire qu'ils reviendront à ce que j'aime ; je laisse tomber... en attendant de revenir plus tard comme je l'ai fait en 2007, et de porter un regard nouveau sur toute leur discographie antérieure.

Je serais plus du genre à parler pendant quinze minutes d'une chanson que pendant ne serait-ce qu'une minute d'un artiste. Ce sont les œuvres qui me plaisent, l'artiste qui est derrière ne risque pas de m'intéresser davantage, malgré l'admiration et le respect que je leur dois. Je reconnais que cela frise allègrement avec l'ingratitude, mais bon... Je ne suis pas un grand passionné par l'Humanité, ni par l'Autre en général. Je suis très solitaire et la musique est une religion qui, à mon sens, n'a besoin de personne d'autre que de l'individu qui y insuffle sa foi ; il n'y a que la musique et moi.

Cela dénote d'un paradoxe très étrange d'être sur ce forum... Shocked Mon côté Gémeaux, sans doute... Exclamation

Voir le profil de l'utilisateur

11 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 27 Jan 2011, 9:52 am

37ans,gémeaux ...ne me dis pas que tu es né le 31 mai !!
moi aussi je suis pleins de paradoxes et de contradictions... j'adore le death métal et host . Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 27 Jan 2011, 1:15 pm

Salut à toi, Hostlost !!

Non, je suis né le 5 juin 1973, et suis donc un Gémeaux très... Gémeaux, puisque né au milieu du second décan (en fait non, c'est le 6 qui aurait été le milieu). À six jours, nous serions nés à la même date, mais tu es mon aîné. Je me prosterne devant vous, ô grand seigneur des Contrées Oubliées du cœur de la Scandinavie. Je suis votre obligé... Shocked

Oui, paradoxes et contradictions sont des maîtres-mots pour nous qui sommes néanmoins très équilibrés malgré l'amplitude de notre personnalité, et qui nous permet de nous adapter à bon nombre de situations puisque nous sommes à la fois le jour et à la nuit. Honnêtement, je suis très fier d'être Gémeaux. Ce signe d'air nous rend très rêveurs, avec beaucoup d'imagination et des espoirs, pas forcément légitimes, plein la tête ! Nous savons néanmoins avoir les pieds sur terre et être très cartésiens quand il le faut ! Enfin... C'est comme ça que j'analyse les grands traits caractéristiques des Gémeaux en fonction de moi-même et des autres Gémeaux que j'ai pu rencontrer par le passé...

Le death et Host, ouaip, il est clair que ça n'est pas pareil, mais c'est encore trop proche pour être à l'opposé : tu m'aurais dit Florent Pagny (encore lui ???) et Cannibal Corpse, j'aurais plus cautionné, hin-hin...

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 27 Jan 2011, 10:37 pm

Kirhel a écrit:J'avoue ne sans aucun doute pas avoir été un vrai fan du groupe et "être rentré chez moi" à cette époque tongue Cela est sans aucun doute dû au fait que je suis trop passionné par la musique pour m'intéresser plus que cela aux Hommes qui la composent et la jouent. Si les titres ne me plaisent plus, je serai incapable de me dire qu'ils reviendront à ce que j'aime ; je laisse tomber... en attendant de revenir plus tard comme je l'ai fait en 2007, et de porter un regard nouveau sur toute leur discographie antérieure.

Je serais plus du genre à parler pendant quinze minutes d'une chanson que pendant ne serait-ce qu'une minute d'un artiste. Ce sont les œuvres qui me plaisent, l'artiste qui est derrière ne risque pas de m'intéresser davantage, malgré l'admiration et le respect que je leur dois. Je reconnais que cela frise allègrement avec l'ingratitude, mais bon... Je ne suis pas un grand passionné par l'Humanité, ni par l'Autre en général. Je suis très solitaire et la musique est une religion qui, à mon sens, n'a besoin de personne d'autre que de l'individu qui y insuffle sa foi ; il n'y a que la musique et moi.

Cela dénote d'un paradoxe très étrange d'être sur ce forum... Shocked Mon côté Gémeaux, sans doute... Exclamation [/justify]
Mais détrompe-toi, car je suis tout à fait d'accord avec toi : l'art est plus important que l'artiste, et la définition du premier point est justement de se transcender et d'échapper de ce fait à l'artiste... abandonné.
Par exemple par rapport à Host, ce qui m'a touché est la musique avant tout, même si je me suis intéressé dans la démarche dans un second temps. Mais là où je suis clairement intransigeant (je l'avoue, c'est déjà ça!) par rapport aux réactions de l'époque, c'est que beaucoup de personnes n'ont pas su saisir dans Host/One second toute l'identité fondamentale de Paradise Lost (du moins, à mon sens). Là où d'autres y ont vu un adultère stylistique, j'y ai juste vu un autre point de vue émotionnel sur leur mélancolie. Je ne sais pas si je suis clair dans les propos...
Pardonnes l'intransigeance qui est la mienne, mais elle est un rejeton direct de cette passion mélomaniaque qui est la mienne. D'où l'expression provocatrice de "vrai fan". pirat

Voir le profil de l'utilisateur http://www.psychopathia-melomania.com/

14 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 27 Jan 2011, 11:49 pm

Ton point de vue me semble très pertinent et tout-à-fait compréhensible ; je n'ai pourtant pas eu la même réaction que toi à ce moment-là...

Mais quand bien même je me serais intéressé à la démarche de changer, je l'aurais saluée très sincèrement (pour un artiste, il faut constamment se remettre en question et essayer d'innover) sans pour autant avoir la curiosité de creuser davantage ; j'avoue bien bas ne pas avoir eu trop de dispositions pour tout ce qui sortait de ce à quoi je m'attendais à l'époque. Mon ouverture d'esprit était orientée sur d'autres Arts, avec notamment la peinture, mais niveau musique, j'ai toujours, moi aussi en un sens, été intransigeant, ne favorisant que trop peu la nouveauté et me limitant à certains registres.

En 1997, je m'attendais simplement à plus de guitares ; j'ai condamné des chansons qui ne m'avaient guère plu comme Say just Words, Lydia ou So much is lost alors qu'aujourd'hui, je les écoute sans en démordre, tous les jours ; c'était réellement une question de maturité, je pense, et d'ouverture d'esprit.

Enfin, dernière note là-dessus : la version de One Second interprétée dans The Anatomy of Melancholy est tout simplement magnifique, avec des guitares un peu plus mises en avant, mais les violons en second plan sont passés à l'as ; dommage ! Il n'empêche que là où je veux en venir, c'est que désormais, je me ferai un grand plaisir d'attendre également d'entendre un nouveau titre dans les deux versions si possible (studio et live) avant de porter un jugement, car je ne suis pas fan de True Belief en live (le clip officiel, monstrueux, reprend la version de l'album), mais en studio, elle dépote bien ! Ainsi, j'aimerais bien, pour plus aisément redonner une chance à One Second et Host, réentendre des titres de ces albums en version live...

À propos, quelqu'un sait-il à combien d'exemplaires a été tiré l'EP de True Belief '97 ?

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Ven 28 Jan 2011, 12:49 pm

À propos, quelqu'un sait-il à combien d'exemplaires a été tiré l'EP de True Belief '97 ?[/justify][/quote]
non... Very Happy comme quoi je ne sais pas encore tout... je ne suis plus incollable Crying or Very sad !!! allez, on va dire 5000 exemplaires...

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Ven 28 Jan 2011, 1:12 pm

J'ai entendu parler de cinq-cent exemplaires, mais je doute un peu de la véracité de cette information que je n'ai pu ni confirmer, ni infirmer. Cinq mille me paraît plus plausible, en effet...

Approchons-nous encore un peu de la science infuse... Laughing

En tout cas, j'ai hâte de le recevoir et de l'écouter ; la version instrumentale de True Belief peut être intéressante pour moi qui joue de la guitare électrique, mais le plus intéressant sera sans aucun doute les deux interviews de Nick et Gregor !!

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Lun 31 Jan 2011, 10:44 pm

Je l'ai reçu aujourd'hui !!

Il n'a certes rien de bien transcendant d'un point de vue de la forme : un simple digipack noir, un CD sérigraphié du logo habituel de cette époque, et qui se retrouve également sur la pochette, avec la police de caractère du vieux Paradise Lost (1993-1997) en doré passé, les titres des cinq plages au dos ont la sempiternelle initiale en italique et aucun livret ne vient enjoliver le tableau. On s'en serait donc douté, l'intérêt de cet EP ne réside pas dans la beauté de l'objet, mais dans le fond.

Les deux interviews de Nick Holmes (plage n°4) et de Gregor Mackintosh (plage n°5) sont très agréables à écouter, malgré le True Belief '97 instrumental (plage n°3) qui fait office de musique de fond, rendant les propos du chanteur parfois assez difficilement audibles. Nick a l'air d'avoir la forme et répond bien volontiers aux questions que lui pose Manuel Rabasse, rigolant même de temps à autres. Grégor, un peu plus timide, lui, reste sérieux.

Pour ce qui est de la reprise de How soon is now (plage n°2) des Smiths, Nick l'interprète de manière très légère, avec une voix qui descend dans les basses et un ton posé, parvenant cependant à donner un peu plus de relief et d'émotion au chant que dans la version originale. On notera néanmoins des petits changements dans la ligne de basse où certaines transitions d'un accord à l'autre ont été revues... à la baisse, je trouve. How soon is now reste une chanson largement agréable à écouter dans cette version où le rythme gagne en dynamisme grâce à la batterie qui, dans les refrains, laisse planer ses cuivres qui sonnent agréablement. L'orchestration a en effet été particulièrement soignée, avec des effets de réverbération et d'échos pour les guitares, effets des plus accrocheurs, conformément à la version originale. À l'instar d'Over the Madness ou de la reprise de Missing, cette version est très atmosphérique et s'écoutera remarquablement mieux au casque.

Enfin, le premier titre du CD qui lui donne son nom nous laisse entendre un Nick au chant moins agressif que dans la version d'Icon, plus chanté cette fois-ci, plus nuancé, et où il pousse bien moins sur ses cordes vocales. On notera toutefois un effet de réverbération dans sa voix tout au long du titre, et qui ajoutera plus de profondeur à sa prestation, et donc au rendu final. La basse de Steve, elle, a été particulièrement mise en avant alors que la guitare d'Aaron passe en second plan derrière. La batterie, elle, est presque totalement muette durant l'intro et ne semble démarrer qu'au lancement du premier couplet ; Lee, d'ailleurs, ralentit le rythme de ses coups de cymbales sur les refrains, n'en jouant plus qu'une seule sur un temps à la place de deux sur Icon ; toutefois, il se rattrape bien avec un magnifique son de double pédale de grosse caisse sur la fin, de bien meilleure facture que ce que nous avait joué Tuds quatre ans plus tôt. Personnellement, je reste fidèle à la version originale pour le chant, mais j'admets que Nick chante mieux et y met beaucoup d'émotion, ce qui s'est confirmé par la suite sur les albums suivants.

Quelques photos tout de même !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Dim 20 Fév 2011, 3:34 pm

Kirhel a écrit:
Ton point de vue me semble très pertinent et tout-à-fait compréhensible ; je n'ai pourtant pas eu la même réaction que toi à ce moment-là...

Mais quand bien même je me serais intéressé à la démarche de changer, je l'aurais saluée très sincèrement (pour un artiste, il faut constamment se remettre en question et essayer d'innover) sans pour autant avoir la curiosité de creuser davantage ; j'avoue bien bas ne pas avoir eu trop de dispositions pour tout ce qui sortait de ce à quoi je m'attendais à l'époque. Mon ouverture d'esprit était orientée sur d'autres Arts, avec notamment la peinture, mais niveau musique, j'ai toujours, moi aussi en un sens, été intransigeant, ne favorisant que trop peu la nouveauté et me limitant à certains registres.

En 1997, je m'attendais simplement à plus de guitares ; j'ai condamné des chansons qui ne m'avaient guère plu comme Say just Words, Lydia ou So much is lost alors qu'aujourd'hui, je les écoute sans en démordre, tous les jours ; c'était réellement une question de maturité, je pense, et d'ouverture d'esprit.

Enfin, dernière note là-dessus : la version de One Second interprétée dans The Anatomy of Melancholy est tout simplement magnifique, avec des guitares un peu plus mises en avant, mais les violons en second plan sont passés à l'as ; dommage ! Il n'empêche que là où je veux en venir, c'est que désormais, je me ferai un grand plaisir d'attendre également d'entendre un nouveau titre dans les deux versions si possible (studio et live) avant de porter un jugement, car je ne suis pas fan de True Belief en live (le clip officiel, monstrueux, reprend la version de l'album), mais en studio, elle dépote bien ! Ainsi, j'aimerais bien, pour plus aisément redonner une chance à One Second et Host, réentendre des titres de ces albums en version live...

À propos, quelqu'un sait-il à combien d'exemplaires a été tiré l'EP de True Belief '97 ?
Notre sensibilité évolue sans cesse, ce qui du coup a l'avantage de nous faire redécouvrir des albums qui ne nous avaient pas touché à une époque, ou touché de manière différente. J'ai un grand plaisir à me replonger dans des opus que j'ai acquis depuis longtemps. En ce moment c'est le Frost d'Enslaved que je redécouvre, alors qu'il m'avait laissé relativement indifférent il y a quelques années.
Pour en revenir à Paradise Lost, je suis tout à fait d'accord sur une certaine complémentarité entre les versions studio et live. C'est justement ce qui m'avait beaucoup plu dans leur concert de 1999 à l'Élysée-Montmartre, où on percevait nettement la grande importance des guitares dans le travail de composition. Et du coup l'impact n'est pas le même entre le studio et le live, même si l'on retrouve malgré tout un certaon fil rouge.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.psychopathia-melomania.com/

19 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Dim 13 Mar 2011, 10:40 pm

Y a pas photo ; je suis vraiment plus attiré par la version originelle de True Belief que sur celle de 1997. Ce n'est ici ni une critique d'interprétation qui ne me plaît guère, mais d'orchestration sur laquelle je n'accroche absolument pas !

Voir le profil de l'utilisateur

20 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 17 Mar 2011, 1:33 am

Kirhel a écrit:Y a pas photo ; je suis vraiment plus attiré par la version originelle de True Belief que sur celle de 1997. Ce n'est ici ni une critique d'interprétation qui ne me plaît guère, mais d'orchestration sur laquelle je n'accroche absolument pas !
Entièrement d'accord!! Rien ne vaut cette pièce d'origine, splendide voilà tout.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.psychopathia-melomania.com/

21 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 17 Mar 2011, 9:26 pm

Vlad Tepes a écrit:
Kirhel a écrit:Y a pas photo ; je suis vraiment plus attiré par la version originelle de True Belief que sur celle de 1997. Ce n'est ici ni une critique d'interprétation qui ne me plaît guère, mais d'orchestration sur laquelle je n'accroche absolument pas !
Entièrement d'accord!! Rien ne vaut cette pièce d'origine, splendide voilà tout.
C'est clair ! Smile

Je salue néanmoins la démarche de revisiter ses propres titres pour les réactualiser ! Cool

Voir le profil de l'utilisateur

22 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 07 Avr 2011, 5:09 pm

Il n'y a pas une version simuli cuir de ce maxi?

Voir le profil de l'utilisateur

23 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 07 Avr 2011, 5:59 pm

DavInHell a écrit:Il n'y a pas une version simuli cuir de ce maxi?
Pas que je sache non. D'ailleurs, il n'y a jamais eu de réédition de cet objet.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.psychopathia-melomania.com/

24 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Jeu 07 Avr 2011, 8:25 pm

DavInHell a écrit:Il n'y a pas une version simuli cuir de ce maxi?
En effet, aucune version simuli cuir n'est sortie, et je ne pense pas que nous en aurons une un jour. Ceci dit, c'est déjà bien d'y avoir eu droit, en plus spécialement pour nous autres frenchies, puisque, bien que je ne sois personnellement pas fan du morceau True Belief '97, les interviews sont des plus intéressantes. En revanche, à l'instar de cette version du single de 1993 et de la réédition de Draconian Times, on peut peut-être s'attendre à ce que le groupe revisite une nouvelle fois d'anciens titres. Avec un peu d'audace et de chance... Smile

Voir le profil de l'utilisateur

25 Re: 1997 - EP "True Belief '97" le Mar 12 Avr 2011, 6:00 pm

Salut,

j'ai un exemplaire de ce MCD !

Pour le nombre d'exemplaires, je n'en sais fichtrement rien !!

Je vais bientôt pouvoir te répondre, j'ai fait la demande à média 7, l'éditeur du CD !!

A suivre ...

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum