--------------------------------------------------------------


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Fruits, légumes, arbres, plantes vertes, fleurs... À vot' bon cœur !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonsoir à toutes et à tous !

En ces temps post-Hellfest, d'activité relative tant dans l'actualité du groupe que dans nos pages, il m'est venu à l'esprit l'envie de créer un sujet pour que nous puissions partager, pour les personnes intéressées, nos photos et nos commentaires sur les végétaux, quels qu'ils soient, qui nous plaisent et à qui nous souhaitons rendre ici un petit hommage.

Amoureux des fleurs champêtres, poètes épris de leur chêne pédonculé, sylves mutines et fées des bois, horticulteurs en herbe dans l'herbe, maraîchers soucieux des saveurs originelles de leurs tubercules, arboriculteurs sympathiques et empathiques qui s'enquièrent de leurs mirabelliers, jardiniers du dimanche prêts à passer aux cinquante heures hebdomadaires, éclatez-vous ! I love you

Et si vos yeux tombent amoureux de ces images, imaginez donc ce qu'il en serait de votre nez... et de votre palais !

Pour commencer, deux curiosités :

Photo n°1 : Pendant mon stage en entreprise au mois d'avril, j'ai découvert dans l'une des serres ces godets de culture d'un litre contenant des semis d'arachide (Arachis hypogaea "Virginia") qui avaient été faits à titre expérimental. Au vu de la quantité de graines semées et du pourcentage important de pertes, le chef de culture a conclu à l'échec (capital temps-argent-place trop important). Mais je n'avais jamais vu de cacahuètes et j'en avais fait quelques photos ; en voici une !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Photo n°2 : Voici des pots de 5 litres contenant des semis de poireaux (Allium porrum) que j'ai moi-même faits avec un collègue pendant mon stage trois semaines avant cette photo. Le maraîchage en serre permet de contrôler et de recréer les conditions proches de la perfection afin d'obtenir une meilleure qualité des résultats et un rendement supérieur à une culture en pleine terre : hygrométrie, température, exposition, prophylaxie (prévention d'attaques de ravageurs et de champignons, grosso-merdo !).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je posterai une prochaine fois quelques photos de mes plantes...

Et vous, avez-vous des cultures fruitières ou maraîchères ?? Des plantes vertes que vous bichonnez ?? Des cactus ?? Des roses ou des primevères ?? Un arbuste que vous souhaitez voir grandir ??

Lâchez-vous ; c'est l'été, il va faire beau, de somptueux paysages vont se dessiner sous vos yeux, les crépuscules flamboyants vont embraser le ciel et la chlorophylle va scintiller d'un vert dont vous vous souviendrez à jamais...

Faites comme-moi : rêvez... et donnez-nous en un peu !


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
@ Kirhel : la récompense pour avoir ouvert ce sujet : Wink

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voir le profil de l'utilisateur
voilà un sujet fort intéressant bounce
moi qui ai prénommé ma fille capucine çà tombe très bien ...Wink
je te remercie, éric, de mettre un peu de verdure à notre forum !!!!
dis-moi ! tes semis de poireaux restent en pot sans être repiqués et avec une telle densité ???  scratch

@over the madness : le coquelicot est ma fleur préférée ...I love you

Voir le profil de l'utilisateur
overthemadness a écrit:@ Kirhel : la récompense pour avoir ouvert ce sujet : Wink
Merci ! Razz

Tes photos sont magnifiques !!! Cool

Alors pour répondre à ta question posée hier soir dans le sujet "Votre plaisir de la journée...", oui, le coquelicot et le pavot sont de la même famille : les papavéracées. Mais j'insiste aussi sur le fait que, sur internet, on trouve parfois ces végétaux classés dans d'autres familles : tout dépend de la classification en question, car il y a différents standards (classification APG, classification de Linne, etc). On peut donc également tomber sur la famille des renonculacées quand on se renseigne sur les coquelicots et les pavots.

Je précise ici que la famille des végétaux n'a rien à voir avec leur morphologie : on ne classe pas dans la même famille des végétaux qui se ressemblent car ils ne sont pas stables et leur morphologie change. Pour citer un exemple, la famille des asparagacées : on y trouve l'asperge (Asparagus officinalis), l'arbre-bouteille (Beaucarnea recurvata, genre d'arbre exotique avec un houppier touffu et retombant), et la jacinthe (Hyacinthus orientalis). Des plantes qui ne se ressemblent donc pas, mais qui ne font partie de la même famille que parce que leur système de développement et de reproduction est exactement le même. C'est là où je voulais en venir : les familles permettent de catégoriser les procédés de développement et de reproduction des végétaux.

hostlost a écrit:voilà un sujet fort intéressant bounce
moi qui ai prénommé ma fille capucine çà tombe très bien ...Wink
je te remercie, éric, de mettre un peu de verdure à notre forum !!!!
De rien ! Wink

hostlost a écrit:dis-moi ! tes semis de poireaux restent en pot sans être repiqués et avec une telle densité ???  scratch
Je me souviens qu'on en avait déjà parlé, une fois au téléphone. Je n'étais plus en stage une semaine après le jour de la photo, mais je sais qu'ils ont donc bien dû rester encore dans ces contenants pendant sept jours. Maintenant, il me semble évident qu'ils ont dû être repiqués en pleine terre car ces pots commençaient déjà à être étroits et pour favoriser une pousse donnant de beaux fûts, il était essentiel de procéder à une réduction foliaire et un repiquage.

hostlost a écrit:@over the madness : le coquelicot est ma fleur préférée ...I love you
Pas loin d'être la mienne aussi... I love you


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
@ Kirhel : quand je vois le résultat des tests avec les arachides je me dis que je tenterais bien l'expérience, juste pour voir comment ça pousse et à quoi ressemble la plante en grandissant ! Very Happy

@ Kirhel @ Hostlost : moi aussi j'aime les coquelicots...et une préférence pour les fleurs des champs ou sauvages en général

Je me réjouis d'ailleurs à l'idée d'avoir le temps de me faire des " safaris photos " dans les champs ou la réserve naturelle juste à côté de la maison ! I love you sans compter le parc à papillons, le jardin botanique et les Vosges munie de mon appareil !
( bah oui, @ Hotlost : deux mois de vacances  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
)

En attendant, vu que les plantes et légumes ont du retard dans le jardin, c'est parti pour quelques photos de ce qui veut bien pousser...
Bourrache, lavande, sauge, roses anciennes, et mon petit pêcher de vigne qui fête ses trois ans et fait des fruits ! bounce

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voir le profil de l'utilisateur
overthemadness a écrit:@ Kirhel : quand je vois le résultat des tests avec les arachides je me dis que je tenterais bien l'expérience, juste pour voir comment ça pousse et à quoi ressemble la plante en grandissant ! Very Happy

@ Kirhel @ Hostlost : moi aussi j'aime les coquelicots...et une préférence pour les fleurs des champs ou sauvages en général

Je me réjouis d'ailleurs à l'idée d'avoir le temps de me faire des " safaris photos " dans les champs ou la réserve naturelle juste à côté de la maison ! :heart:sans compter le parc à papillons, le jardin botanique et les Vosges munie de mon appareil !
( bah oui, @ Hotlost : deux mois de vacances  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
)

En attendant, vu que les plantes et légumes ont du retard dans le jardin, c'est parti pour quelques photos de ce qui veut bien pousser...
Bourrache, lavande, sauge, roses anciennes, et mon petit pêcher de vigne qui fête ses trois ans et fait des fruits ! bounce
Jolies photos !

Mais bon, j'ai lancé le sujet et vais pouvoir vous laisser toutes et tous vous amuser à en parler et à mettre vos photos. Moi, je n'ai actuellement plus le temps, et si j'ai pu, avec ce sujet, ouvrir une nouvelle porte pour que le forum soit un peu plus actif, je m'en réjouis.

Je rentre dans une période d'examens et n'aurai pas le temps pour le forum. Alors amusez-vous bien et à cet été...

Kirhel


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Kirhel a écrit: si j'ai pu, avec ce sujet, ouvrir une nouvelle porte pour que le forum soit un peu plus actif, je m'en réjouis.
tu peux !!! Very Happy
mille fois mieux qu'un topic sur les sports mécaniques
...désolé wray

Kirhel a écrit:Je rentre dans une période d'examens
bon courage, no stress et bonne chance Wink

Kirhel a écrit:et n'aurai pas le temps pour le forum.
tu a fait beaucoup pour la rubrique eternal dernièrement  alors un petit décrochage ne peut pas te faire de mal ...Rolling Eyes

Kirhel a écrit:Alors amusez-vous bien et à cet été...
j'attends ( on attend ? ) les réponses de crucifer avec impatience Twisted Evil

Voir le profil de l'utilisateur
hostlost a écrit:tu peux !!! Very Happy
mille fois mieux qu'un topic sur les sports mécaniques
...désolé wray
Ravi que ça te plaise ! Smile 

En tout cas, je ne sais pas si c'est un bon sujet, mais ce qui est certain, c'est que c'est une idée qui me tenait à cœur et qui, à défaut de voir beaucoup de monde poster ici, ravira au moins les membres du forum intéressés par les jolies fleurs et les innombrables plantes vertes qui ornent nos chaumières et nos jardins.

Pour ce qui est des sports mécaniques, ou tout du moins des moyens de locomotion, il est possible que j'en ouvre un un de ces quatre, et que je vous poste des photos de ma première caisse...

Et là, Wray pourra nous en parler ! Wink 

hostlost a écrit:bon courage, no stress et bonne chance Wink
Merci à toi ! Razz 

Cela devrait bien se passer ; en tout cas, je suis bien plus à l'aise désormais que lors de mes premières heures de conduite.Surprised 

hostlost a écrit:tu a fait beaucoup pour la rubrique eternal dernièrement  alors un petit décrochage ne peut pas te faire de mal ...Rolling Eyes
C'est vrai que j'ai fait beaucoup pour elle ; je me dis que s'il peut y avoir ici-bas un endroit du web où l'on retrouve un maximum d'informations sur les médias, alors ce ne serait pas mal pour avoir toutes les chances de retrouver un média de Paradise Lost, quel qu'il soit, et faire remonter à la surface d'internet des renseignements méconnus ne peut que faire venir du monde chez nous. Je me dis qu'avec les paroles, les traductions, les fiches des albums et des EPs, les news, les photos et les vidéos, et les rubriques polyvalentes Blood of Another et Lost Paradise, on a de quoi séduire, quand même ! Alors il faut bichonner tout ça ! Mais j'espère que j'aurai le temps de m'en occuper ; au vu de comment je suis organisé et perfectionniste, cela va me prendre un temps fou pour atteindre mes objectifs pour le forum. Enfin bon, pour le moment, je mets le forum en stand-by et on verra plus tard comment je peux gérer mes nombreux impératifs tout en m'investissant au profit du forum. Wait and see...

hostlost a écrit:j'attends ( on attend ? ) les réponses de crucifer avec impatience Twisted Evil
Oui, "on attend" ; je ne sais pas si Lorelai a eu le temps de s'y mettre, mais Overthemadness, pour sa part, a quelques vides à combler dans sa grille. Résultats dans deux semaines, donc... 

Pour l'heure, deux photos de bergamotte (Citrus bergamia) deux mois après avoir semé huit graines dans un petit pot en verre. Seules deux graines ont germé, mais au vu des conditions dans lesquelles j'ai fait mon semis (pas de chauffage, peu de lumière, etc), c'est déjà un miracle que deux d'entre elles aient levé. De chaque côté de chacune des tiges, deux "feuilles" qui n'en sont pas mais y ressemblent : ce sont les cotylédons, des erstaz de feuilles qui ne sont ni plus ni moins que le contenu de la graine. La graine en terre s'ouvre en deux, laissant sortir l'hypocotyl (tige) et les racines. Une fois que ces racines se sont ancrées dans le substrat (le terreau, pour faire simple), l'hypocotyl se dresse, sort du substrat et les cotylédons à son extrémité se tendent et s'ouvrent en deux à mesure que l'hypocotyl se développe pour devenir une vraie tigelle, puis une tige. Sur une plante dite "dicotylédone" (par opposition à "monocotylédone"), les premières feuilles véritables sont les troisième et quatrième à se développer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

De nombreuses espèces du genre Citrus ont des feuilles doubles, c'est-à-dire deux feuilles successives dont la nervure centrale est la même. Ici, ces bergamotiers Citrus bergamia d'une variété particulière répondent donc à cette caractéristique ; preuve en est la feuille centrale du plant de gauche, doublée à sa base, comme si une seconde feuille poussait à la queue leu-leu. D'ici à ce que ces deux plants deviennent de vrais et grands citronniers et donnent des bergamotes bien acidulées au terme de leur fructification, il me faudra encore beaucoup de patience. En attendant, dans quelques semaines, il me faudra les empoter dans deux godets de culture pour que les racines puissent se développer et puiser dans un bon substrat tous les nutriments essentiels à un développement qualitatif.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Oh ! I love you 
Ce sont les pépins des citrons bergamote qui ont fini en confiotes !
C'est marrant de voir que les fruits vont être dévorés en confiture le matin ou dans des crêpes et que les petits pépins tout secs ont fini par pousser... j'espère qu'il deviendront de beaux citronniers Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
overthemadness a écrit:Oh ! I love you 
Ce sont les pépins des citrons bergamote qui ont fini en confiotes !
C'est marrant de voir que les fruits vont être dévorés en confiture le matin ou dans des crêpes et que les petits pépins tout secs ont fini par pousser... j'espère qu'il deviendront de beaux citronniers Rolling Eyes
Oui, ce sont les graines que tu m'as données ; en définitive, j'ai bien fait de n'en semer que huit. De cette manière, il m'en reste beaucoup d'autres pour faire mes semis dans les conditions optimales. Là, je n'ai obtenu que 25% de réussite, mais j'aimerais atteindre les 95% par la suite en reconstituant un contexte de germination idéal. Le plus dur est le semis ; l'empotage, les différents rempotages, l'arrosage, l'entretien (cochenilles, champignons, etc), le rabattage, la taille de fructification, etc, ne seront pas le plus compliqué... Mais le semis, s'il n'est pas une méthode de multiplication difficile dans le procédé (la greffe est plus dure, et le bouturage dans une certaine mesure !), l'est assez dans la levée, bien que des chambres de germination à la température et à l'hygrométrie réglables soient désormais démocratisées et simplifient considérablement les choses. Toujours est-il que je suis content d'avoir économisé mes graines de bergamote !

Oui, ils seront de beaux citronniers ; j'y tiens...  


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui, je vais vous présenter mes papyrus à feuilles alternes, qui ne correspondent pas à la plante utilisée par les Égyptiens il y a près de 5000 ans pour en faire des rouleaux. Celle-ci était du même genre (Cyperus) mais pas de la même espèce, puisque le végétal qu'ils utilisaient était le Cyperus papyrus alors que celui que nous trouvons aisément sous nos latitudes et que je vais vous présenter ce soir est le Cyperus alternifolius, comme je l'ai dit plus haut. L'amalgame est cependant très facile puisqu'ils portent tous deux le nom commun de papyrus. Si vous vous rendez en jardinerie et souhaitez acheter un papyrus semblable à celui qui date de millénaires, demandez bien un Cyperus papyrus.

Ceci étant, tous les Cyperus, quelle que soit leur espèce, se développent naturellement dans des régions très chaudes et dans des zones où le sol est humide, préférant même avoir les racines et la base de la tige submergée en permanence. Le Cyperus papyrus poussait d'ailleurs sur les berges du Nil.

Ça, c'était pour situer le contexte et la conclusion de l'histoire : vous ne pourriez pas vous servir de la tige d'un Cyperus alternifolius pour en faire un parchemin, quand bien même vous en auriez des grands en quantité.

Vous avez remarqué les deux couleurs que j'utilise pour nommer les végétaux ??

Un rouge foncé et un rose vif. Le rouge foncé permet de mettre l'accent sur le nom commun d'un végétal. Par exemple, une orchidée, une capucine, un artichaut, un yucca, un marronier, une poire.

Le rose, lui, donne le nom du même végétal, mais en latin. Par exemple, Pachira aquatica pour le châtaignier de Guyane ou Allium porrum pour le poireau dont j'ai parlé sur ce même sujet.

Généralement, les gens ne parlent pas de végétaux en latin ; je ne pense pas que Hostlost parle de Raphanus sativus quand il cultive ses radis. Mais je me suis familiarisé avec ces noms en latin, et les écrire ici me permet aussi de les apprendre ou de les réviser.

Je résume :
Arrow Papyrus Cyperus papyrus ;
Arrow Papyrus à feuilles alternes Cyperus alternifolius (dont on parle aujourd'hui).

Dans le cadre de ma formation, j'ai donc eu à multiplier des papyrus à feuilles alternes, et cette opération se fait par bouturage. On appelle "bouturage" toute technique de multiplication de végétaux pour laquelle on prélève un élément aérien d'un végétal de base : feuille, tige, tête, rameau, etc. Avec un élément souterrain, on n'appellerait non pas ça "bouturage", mais "division" (division de racine, de rhizome, etc).

Ici, le papyrus à feuilles alternes se bouture avec la tête : on coupe au sécateur une tête (partie la plus haute d'une tige avec ses feuilles) de la plante (photo ci-dessous), on réduit la taille des feuilles, on garde une tige sectionnée d'une dizaine ou une quinzaine de centimètres et on plonge la bouture dans un contenant rempli d'eau claire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ci-dessous, deux des boutures effectuées le 21 mars dernier. Il n'y a plus qu'à laisser faire la nature...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cinq semaines plus tard, le 30 avril, j'ai constaté -avec mes collègues de formation horticole- que les boutures avaient pris, c'est-à-dire qu'elles avaient fonctionné. Preuves en sont, ci-dessous, les feuilles qui ont poussé...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

...et les racines ! J'ai donc récupéré pour mon usage personnel l'une des boutures que j'avais faites.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maintenant que ma bouture présente des racines, il va falloir l'empoter, c'est-à-dire la mettre en pot. Avec le papyrus à feuilles alternes, on a deux options : soit on n'empote la bouture en un seul plant, telle quelle, soit on peut séparer les tiges et feuilles naissantes au collet (là où la tige devient racines) pour empoter plusieurs petits plants. J'ai choisi de les séparer et ai obtenu sept plants prêts à être mis en terre (ci-dessous, quatre d'entre eux : chacun a des racines, un collet et des feuilles).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et voici mes sept plants empotés en pot (un ancien pot de rhubarbe), ici le 21 avril dernier. Les tailles ne sont évidemment pas les mêmes pour tous.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour finir, voici mes sept plants de papyrus à feuilles alternes à ce jour, avec flash et mètre contre le mur qui indique une trentaine de centimètres pour la plus grosse bouture au centre du pot. Résultat après approximativement un trimestre entre la date du bouturage de tête et aujourd'hui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Par une méthode de multiplication comme le bouturage, on part d'un seul prélèvement sur un végétal pour en obtenir, dans le cas présent, sept. Lorsque les systèmes racinaires de mes plants seront plus développés, il sera temps de faire un rempotage, c'est-à-dire de mettre chacun d'eux dans un pot individuel adapté à leur taille. Celui de 30cm aura assurément besoin d'un pot plus grand que les six autres.

Voilà, c'était la présentation de mon papyrus à feuilles alternes !

Et en latin, ça donne quoi ???

...

...

Cyperus alternifolius, oui !!

Y en auraient-ils qui m'auraient lu jusqu'au bout ???  


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Kirhel a écrit: Généralement, les gens ne parlent pas de végétaux en latin ; je ne pense pas que Hostlost parle de Raphanus sativus quand il cultive ses radis. Mais je me suis familiarisé avec ces noms en latin, et les écrire ici me permet aussi de les apprendre ou de les réviser.
on utilise le nom latin des plantes pour se faire comprendre lorsque l'on parle avec des étrangers non francophones ... et moi, lorsque je voyage, ce n'est pas pour me taper des conférences sur la botanique ...  

Kirhel a écrit:Ici, le papyrus à feuilles alternes se bouture avec la tête : on coupe au sécateur une tête (partie la plus haute d'une tige avec ses feuilles) de la plante (photo ci-dessous), on réduit la taille des feuilles, on garde une tige sectionnée d'une dizaine ou une quinzaine de centimètres et on plonge la bouture dans un contenant rempli d'eau claire.
plus qu'intéressant Exclamation 

Kirhel a écrit:Y en auraient-ils qui m'auraient lu jusqu'au bout ???  
moi Wink

Voir le profil de l'utilisateur
hostlost a écrit:on utilise le nom latin des plantes pour se faire comprendre lorsque l'on parle avec des étrangers non francophones ... et moi, lorsque je voyage, ce n'est pas pour me taper des conférences sur la botanique ...  
Bien sûr, car le latin est l'une des rares langues dont les sons peuvent être dits sans en corrompre la prononciation, donc compréhensibles pour les habitants d'un maximum de nations. Mais il faut savoir que ce n'est pas du vrai latin : par exemple, pour l'achillée mille-feuille, on dit Achillea millefolium. Sûr que ça paraît et sonne latin... sauf qu'en latin, "feuille" se dit "florem" et non "folium". Botanistes et naturalistes se sont entendus sur un ersatz de latin, et tu fais bien de me donner l'occasion de souligner ce point de détail... qui n'en est pas un tellement c'est énorme !

Maintenant, quand je disais "Généralement, les gens ne parlent pas des végétaux en latin", ça voulait dire ce que ça voulait dire. En général, les gens ne vont pas chez un fleuriste pour demander : "Bonjour ! Je serais intéressé par un bouquet d'Hydrangea !". Ils parlent plutôt d'un bouquet d'hortensias. En général, ils ne disent pas non plus qu'ils ont fait la sieste sous un Quercus ; ils parleront plus simplement du chêne, car même au sein même de notre pays, ils voudront se faire comprendre.

Maintenant, sûr que je ne voyage pas non plus pour me taper des conférences sur la botanique !! Je préfère me les taper en français, hin-hin...  

hostlost a écrit:plus qu'intéressant Exclamation 
En effet ! Je ne l'ai pas dit, mais tu l'auras remarqué : les boutures sont immergées la tête en bas... ce qui est naturel quand on a des notions de botanique. On sait que pour faire une bouture, il faut une partie d'un végétal qui comprenne une accumulation de méristème, c'est-à-dire une accumulation de cellules de croissance. Ces cellules sont dans toutes les parties charnières d'une plante : à la base d'une feuille, au niveau d'un bourgeon, au sommet d'une tige. Mais le problème du Cyperus alternifolius, c'est que sa tige n'est marquée par rien : aucun bouton, aucun bourgeon, aucune aisselle de feuille... Rien ! Du coup, le méristème, on s'en doute, est accumulé à la pointe de la tige, c'est-à-dire au niveau de la tête (on dit aussi "apex"). Dans une telle condition, il est donc tout naturel que ce soit cette partie de la plante qui se retrouvera submergée dans de l'eau claire, car c'est de là que vont se développer les racines qui pousseront toujours vers le bas. Maintenant, le fait que ce soit avec la tête en bas, c'est purement et simplement parce que pour immerger l'apex à l'endroit, il faudrait un contenant plus profond. Rappelons quand même qu'il n'est pas préconisé de couper la tige puisque c'est là que la sève transite dans la plante : il faut lui laisser une partie de son membre (la tige, donc) pour que son sang (la sève) puisse y circuler et que cette activité cellulaire s'accumule ensuite pour se développer en méristème et promouvoir la naissance de racines. Voilà pourquoi on bouture le papyrus à feuilles alternes la tête en bas.

hostlost a écrit:
Kirhel a écrit:Y en auraient-ils qui m'auraient lu jusqu'au bout ???  
moi Wink
Merci...


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Je connaissais le principe de multiplication du papyrus Very Happy 
Ca marche vraiment bien et une fois planté, le papyrus n'est pas très difficile en soins je trouve...un bonne plante pour se faire la main Wink 
Par contre, les chats en raffolent Evil or Very Mad 

@Kirhel : j'ai lu jusqu'a à la fin ! Mais je ne me ferai jamais aux noms latins des plantes je crois ...Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur
overthemadness a écrit:@Kirhel : j'ai lu jusqu'a à la fin ! Mais je ne me ferai jamais aux noms latins des plantes je crois ...Rolling Eyes
Avec moi, tu ne vas pourtant pas avoir le choix !  

Aujourd'hui, je vais vous présenter la plus ancienne de mes plantes actuelles ; la vraie plus ancienne, un Dracaena marginata (dragonnier de Madagascar), a périclité cet hiver. Je l'avais eue au printemps 2012. Quelques semaines plus tard, je recevais d'un colocataire LA plante de Zanzibar par excellence !

Une Zamioculcas zamiifolia (nom commun : zamioculcas) !

Elle est toujours en vie à l'heure actuelle et supporte bien mes heures quotidiennes de Paradise Lost. Pour cela, il faut être rustique ! Et avoir du caractère !! Et c'est son cas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est une plante de la famille des aracées. Il faut bien comprendre que deux plantes d'une même famille ne se ressemblent pas systématiquement, ni de près, ni de loin. Ce qui fait qu'une plante appartient à telle ou telle famille, c'est son système de reproduction, tant morphologique que génétique, donc systémique. Par exemple, la tomate et l'aubergine font partie de la famille des solanacées alors qu'elles ne se ressemblent pas, pas plus que le pétunia et le poivron qui en font également partie. Certaines familles peuvent toutefois se baser sur d'autres critères communs (morphologie, type de tissu végétal, etc).

Donc, ma Zamioculcas zamiifolia est une plante verte de la famille des aracées, comme le philodendron (Philodendron pertusum, par exemple), le pied d'oie (Syngonium podophyllum), la plante des sourds-muets (Dieffenbachia amoena), la langue de feu (Anthurium scherzerianum) et bien d'autres plantes vertes qui peuplent nos intérieurs... ou nos jardineries !

Elle vient de Zanzibar, en Tanzanie, ce qui explique son nom avec plein de Z. D'ailleurs, on l'appelle aussi parfois plante ZZ. Ses feuilles sont persistantes, ce qui signifie qu'elles restent et se développent tout au long de la vie de la plante. Elle aime les sols riches en macro-éléments (azote, phosphore, potassium, magnésium...) et oligo-éléments (fer, molybdène, bore...) et grandit lentement. Elle se plaît dans des températures comprises entre 18°c et 26°c, mais résiste malgré tout si le mercure ne passe pas sous les 14°c (auquel cas elle peut se mettre en sommeil, ce qu'on appelle le "repos végétatif"), et elle apprécie l'air humide. Il est rare d'obtenir des fleurs de zamioculcas ici en France, à moins de reconstituer un contexte rigoureusement identique à son milieu d'origine ; autrement, elle est vendue dans l'Hexagone pour son beau feuillage vert luisant. Ses tiges ont tendance à s'épaissir avec le temps, car elles se gorgent d'eau pour avoir des réserves en cas de sécheresse, ce qui explique qu'il ne faut pas trop l'arroser et bien attendre que le substrat soit sec dans son pot. Ses tiges se couvrent également de tâches noires. C'est une plante qui se multiplie par bouturage de feuilles (on coupe une feuille à se base pour la replanter, grosso-modo) ou par division de rejets (on sépare les tiges pour les mettre chacune avec ses racines dans un nouveau pot). Enfin, on peut citer que ses feuilles ont la particularité de pousser vers l'intérieur, c'est-à-dire vers le centre de la plante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vue plongeante sur les feuilles poussant vers le centre du sujet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Détail sur une feuille après brumisation d'eau sur la plante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gros plan de vendredi dernier sur une nouvelle tige feuillée qui pousse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le même rejet, ce soir, après trois jours de développement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zoom sur les tâches sombres qui maculent de leur noirceur les tiges de la plante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Plan rapproché sur la base des tiges dont les cellules, se gorgeant d'eau, gonflent et s'épaississent.

Mon Zamioculcas zamiifolia ne doit pas être âgé de plus de deux ans, mais j'en connais une qui a un sujet bien plus vieux et imposant que le mien ! Wink 


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Mais c'est qu'elle se porte bien ta Mis Zamioculcas ! I love you 
Euh...la mienne a besoin d'un dépoussiérage (je sais, la pauvre ne peut pas bien faire sa photosynthèse...)

Voir le profil de l'utilisateur
overthemadness a écrit:Mais c'est qu'elle se porte bien ta Mis Zamioculcas ! I love you 
Oui, elle est jeune et bien vigoureuse, et je prends bien soin d'elle, ce qui peut expliquer pas mal de choses... L'engrais vraiment léger que je lui mets (3-1-3) ne doit pas faire une grande différence, mais un dépoussiérage hebdomadaire des feuilles permet d'éviter que les stomates (pores) ne soient obstruées, empêchent la respiration du limbe, obscurcissent la couleur des feuilles et limite les échanges photosynthétiques qui permettent à la plante du vivre. Un dépoussiérage au gros pinceau souple ne peut que la rendre en meilleure forme encore. Mais bon, j'ai quand même deux feuilles abîmées et elle manque un peu de potassium (qui rend les tissus plus solides, plus durs, et rigidifie donc les tiges qui ploient moins sous leur propre poids). En outre, comme la tienne avant que je ne rempote ton sujet, la mienne a développé son système racinaire au maximum de la place qu'elle a dans le pot, et j'ai constaté ce week-end que les racines commençaient à se développer en poussant sur la paroi du pot. Un rempotage va s'imposer la semaine prochaine...

overthemadness a écrit:Euh...la mienne a besoin d'un dépoussiérage (je sais, la pauvre ne peut pas bien faire sa photosynthèse...)
On mettra la tienne à côté de la mienne de sorte à ce qu'elles communiquent et pour que leurs interactions l'une avec l'autre favorise leur développement. Je m'occuperai de la tienne aussi, une fois par semaine...  

Je suis grand seigneur !  


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Kirhel a écrit:On mettra la tienne à côté de la mienne de sorte à ce qu'elles communiquent et pour que leurs interactions l'une avec l'autre favorise leur développement. Je m'occuperai de la tienne aussi, une fois par semaine...  

Je suis grand seigneur !  

Bah oui, je te laisserai t'occuper de ma Miss Zamioculcas, entre autres...
Ca fera une copine à la mienne Wink 
Par contre tes papyrus...Rolling Eyes  ca tombe bien, mes chats ont besoin de mâchouiller de l'herbe pour vomir leurs boules de poils

Voir le profil de l'utilisateur
overthemadness a écrit:Par contre tes papyrus...Rolling Eyes  ca tombe bien, mes chats ont besoin de mâchouiller de l'herbe pour vomir leurs boules de poils
On ne va pas s'entendre !!! Neutral 


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Acquisition aujourd'hui d'un cactus dont j'ignorais le nom, et dont j'ai donc dû chercher le genre et l'espèce sur internet. Il s'agit d'un Aporocactus flagelliformis (queue de rat est son nom vernaculaire). Vous ne le voyez peut-être pas sur la photo, mais il est assez mal en point : il aurait vraisemblablement été victime d'un nuisible qui l'aurait pris pour sa bectance. Deux ou trois trous dans l'une de ses tiges en témoignent. Par ailleurs, il semble avoir eu un excédent d'eau, ce qui est clairement mauvais pour une plante qui vient de régions arides. Mais il est vrai qu'on ne sait jamais trop comment se débrouiller avec une plante que l'on ne connaît pas...

Il me semble que de soigner ce petit Aporocactus flagelliformis (aux fleurs d'un joli rose vif au bout de quelques années et en belle saison) et le sauver des griffes d'une mort va être une rude affaire... Mais je vais m'accrocher !! Une meilleure exposition au soleil, aucun arrosage avant l'été prochain et un petit nettoyage avant de le rempoter devraient déjà, dans quelques mois, le rendre un peu plus présentable.

À défaut des échardes de Vallenfyre, je vous propose les épines de mon Aporocactus.

Douce mélodie...  


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum